Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 12:04

Chers concitoyens,  

 

Comme vous le savez, notre groupe s’est toujours défini comme une opposition constructive et participative et l’intérêt général  a toujours été son seul fil conducteur.

 

De même, nous avons toujours estimé que la charge d’élu est un engagement de tous les   instants qui nécessite, outre de la disponibilité, des connaissances sérieuses diverses et variées, une solide expérience de la vie ; le tout couronné par une grande dose  de sagesse voire d’humilité.  

 

Depuis quelques mois, nous constatons que toutes nos publications sans exception, de 2008 à ce jour, sont régulièrement visitées ou revisitées…   Devant un tel intérêt, serions-nous porteurs de la vérité et des attentes de la population ?  

     Néanmoins connaissant nos opposants, en toute modestie, nous ne serions pas surpris de découvrir   dans « les programmes de campagne » à venir de nombreuses similitudes avec notre vision pour l’évolution de notre commune…  

 Restera à nos détracteurs-copieurs le soin d’élaborer la méthode de mise en œuvre…

 

Notre commune, à travers ses élus, vit actuellement dans la tourmente … une tourmente

annoncée… qui atteint aujourd’hui un niveau démesuré et particulièrement destructeur pour chacun d’entre nous…

 

     Quid des discours, des engagements, des promesses sous couvert d’une Démocratie qui se voulait exemplaire ?? 

 

 

      Aussi, le groupe « AGIR pour LALLAING » vous propose de lire ou de relire les articles ci-après annexés et vous laisse juges des actions qu’il a menées durant ces 5 années de mandat.

 

 

 

      Le 16/10/2010 : « compte-rendu du Conseil Municipal du 7 octobre 2010 »  

question 5 : prime annuelle du personnel communal

                               Organigramme fonctionnel de la mairie réclamé depuis mars 2008

 

       Le 08/11/2010 : « Commission d’Urbanisation du 15 octobre 2010 »

Conclusions :  * notre commune souffre du transfert des travers paternalistes sur le     

                                      bailleur social SOGINORPA…

*impossibilité de la municipalité d’agir sur l’affectation des          

                                       logements et sur le taux de leur occupation

*pas de compensation financière en cas de logements inoccupés (taxe

  d’habitation) – délais d’exonération de 30 ans à 50 ans pour la taxe    

  foncière

*Réalité économique cruciale pour le budget communal puisque les

  cités et l’habitat social représentent 80% du parc immobilier de notre

   Commune…

                                      *Souhait de rechercher un équilibre en permettant un plus grand    

                                        nombre d’accessions à la propriété et, si nécessité d’un habitat

                                        collectif, faire appel aux dispositions du partenariat public/privé

                                        pour garantir les intérêts de toutes les parties : constructeurs,

                                        bailleurs,  commune et locataires.

     

           Le 22/12/:2010 : « Titularisation du Personnel Communal »

                                       lettre adressée à Monsieur le Maire :

                                 *.... sur quels critères objectifs allez-vous vous référer pour

                                   procéder à ces titularisations ? …

                                 * … l’embauche d’une DRH aurait dû favoriser rapidement

                                   l’élaboration d’un organigramme ainsi que la mise en place de

                                   documents permettant une administration réglementaire des

                                   personnels…

 

  Le 21/12/:2010 :  « compte-rendu du Conseil Municipal du 15/12/2010 » chapitre 2

                                      Etude des projets :

*Garanties d’emprunts :

prises par la commune au profit des bailleurs sociaux pouvaient     mettre en péril l’économie de notre ville…

 le montant total de ces garanties étant égal à 5 fois le budget municipal annuel…..

 

                                       « compte-rendu du Conseil Municipal du 15/12/2010 » chapitre 4

                                      questions diverses :

                                      2. titularisation du personnel communal

                                          … clientélisme dénoncé depuis 3 ans…

 

Le 07/01/2011 : « 2011 démarre…… »

* à DARWIN : dysfonctionnement des commissions etc…

 

*à Monsieur ROBIN :  - la municipalité dont vous faites partie est

  aujourd’hui au milieu du guet. Il vous faut traverser ou…

                                                                          - participation à un séminaire de cohésion

                                                                           - définition d’un programme pour

                                                                                   l’évolution générale de notre commune

                                                                                 - projet éducatif local…

                                                                                 - organigramme, mise en place de dossiers

                                                                                   de personnels et d’entretiens  

                                                                                    professionnels annuels…                                      

                                                                            - réserve lors de la mise en place de la                     

                                                                               CTP …   absence de participants

                                                                              d’opposition déplorée par les personnels

                                                                              et les représentants syndicaux…

 

Le 10/01/2011 : « Réponse à RODIN… »

*Sur mon action d’élu, je suis dans l’opposition…

*investissement dans le bon fonctionnement de notre ville…

*opposition participative et constructive dans le seul intérêt

  collectif…

 

Le 23/04/2011 : « Conseil Municipal du 18 avril 2011 »

                                   *…second temps fort : la dissonance au sein de la Majorité

                                    *… 6 membres du groupe ont annoncé leur non participation

                                      au vote……

 

Le 29/09/2011 : « la Rentrée 2011 – 2 : les écoles »

                                 *la reconstruction du groupe scolaire DUNANT :

                                   proposition d’orienter ce projet vers la création d’un groupe

                                    scolaire unique recentré sue le cœur de la ville, à proximité

                                    du collège…

 

       Le 18/10/2011 : « Questions pour le Conseil Municipal du 18/10/2011 »

                               Courrier du 14/10/2011 adressé à Monsieur le Maire :        

                                *Administration du Personnel Communal

                                   -embauche d’une DRH dont la mission était d’encadrer     

                                    l’administration…      

                                    -récriminations +++ de la population sur les qualités de

                                   service rendu par les personnels communaux ...

                                   -proposition : création d’un groupe de travail composé d’élus

                                   de tous bords, de la DRH et des représentants syndicaux afin

                                   de mener un audit sur le fonctionnement des services dans le

                                   but d’y apporter des améliorations tant pour les personnels que

                                   dans celui de l’intérêt général et souhait que cette proposition

                                   soit soumise au vote du Conseil municipal…     

 

Le 26/10/2011 :  « Au personnel Municipal… »

  

                                   Avec copie aux délégués syndicaux et aux délégués du Personnel

                                    *modification du tableau des effectifs…

                                    *attribution prime de fin d’année…

                                    *législation en vigueur non appliquée…

                                     *total soutien dans la recherche de solutions justes, équitables

                                       et durables…..

 

Le 18/02/2012 : « L’Ecole est notre Devenir »

                                tract distribué à la population

 

  

       Le 21/04/2012 : « Compte-rendu du Conseil Municipal du 16/04/2012»

                                 *3ème constituante dans le groupe majoritaire : Front de Gauche ?

                                  *sur les dépenses d’investissement :

                                    - le choix des investissements étant politique, nous avons annoncé

                                      à la Majorité qu’elle en assumerait seule la responsabilité…

                                    *abstention au vote du Budget, pour le 2ème année, de

                                      6  membres du groupe majoritaire…

                                    *subvention aux Associations : Monsieur le Maire annonce

                                      son intention de changer les conditions d’attribution des

                                      subventions ; celles-ci seraient désormais soumises à la

                                      stricte règle analytique de chaque association…               

 

  Le 23/04/2013 : «Compte-rendu du Conseil Municipal du 15/04/2013 »

                                    *Quant à la faiblesse des ressources fiscales, elle provient de la  paupérisation de notre population, pour partie la crise n’y étant pas étrangère… 

mais elle provient également d’un choix politique qui a privilégié le développement d’un habitat « dit social » faisant la part belle aux bailleurs « sociaux ».

                                   *Il serait très intéressant de connaître le manque à gagner fiscal  engendré par une telle situation choisie …..

                                          * Alors que les bailleurs sociaux profitent d’exonérations fiscales très   importantes, paradoxalement il appartient à la commune de supporter les charges de commodités de vie de ces territoires (voirie, égouts, éclairage public etc…) comprendra qui pourra…

                                    * En  l’état actuel, les possibilités  financières de la commune sont trop faibles pour permettre un rattrapage rapide des retards accumulés en matière de développement communal depuis tant d’années.

 

      Depuis mars 2008, le groupe « Agir » n’a cessé de réclamer la mise en place de documents  permettant une administration réglementaire des personnels ; à savoir  :  

                        

             -  une liste des effectifs nécessaires au fonctionnement communal,

             -  une lisibilité fonctionnelle pour chaque salarié,  

-  un suivi de carrière pour chaque personnel,

 

-  assurer la mise en œuvre des structures réglementaires (CTP, CHSCT…)...

Un « Déclic » pour « Revivre » « Tous Ensemble » a autorisé, par vote unanime, cette modification du tableau des effectifs 

             Seul « Agir » s’y est opposé au nom d’une justice envers tous les personnels municipaux.  

 

 

                                           * Cet important Conseil Municipal a montré le retour des 6 dissidents au sein de la Majorité actuelle ???  Retour factuel ?ou durable réalité ? A l’observation des évènements annoncés dans notre commune et de certains comportements, il nous apparait comme étant un  rapprochement de dupes !!!

 

Bien cordialement à tous

 

Pour l’équipe « AGIR pour LALLAING,

Christian GRZEMSKI,

Conseiller Municipal

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 16:29

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je souhaite vous faire partager cette information publiée ce jour par :

 

« Alliance pour le Douaisis »,   

 

- Association pour la formation et l'information des adhérents et sympathisants de l'UMP, de l'UDI, de CPNT et des non inscrits divers droite -   

 

 

LE CONCEPT "VOISINS VIGILANTS"

 

Le concept  "voisins vigilants" est un dispositif   qui  est  un contrat moral entre gendarmes et habitants …… en partenariat avec les élus

Les quartiers, les lotissements ou les zones pavillonnaires sont régulièrement touchés par des phénomènes de délinquance multiformes (cambriolages, démarchages conduisant à des escroqueries, dégradations et incivilités diverses) mais aussi dans les villages ou secteurs plus ruraux pour lutter contre le sentiment d'insécurité."

 

Toute personne qui le souhaite peut devenir un citoyen vigilant, mais en aucun cas ne sera considérée comme un indicateur sans oublier que ses membres ne pourront se transformer en milice de  quartier ...

 

Cela se traduit sur le terrain  par un signalement  de quelque chose d'anormal chez un voisin absent ,  un véhicule inconnu qui est en stationnement prolongé ou qui passe plusieurs fois à quelques moments d intervalle, etc….

 

A noter que dans les communes ou ce dispositif a été mis en place une diminution assez sensible des faits de  délinquance a été constatée...

 

Ce dispositif  est un complément au lien social qui peut exister entre voisins, se parler , surveiller la maison de ce dernier  lorsque celui-ci est en vacances .. relever son courrier .. etc….

Bien cordialement

Christian GRZEMSKI,

Conseiller Municipal,

Secrétaire-Adjoint « Alliance pour le Douaisis »

 

vos commentaires par e-mail : agirpourlallaing@aliceadsl.fr

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 16:40

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je souhaite vous faire partager cet article publié, ce 27 octobre 2013 par :

« Alliance pour le Douaisis »,   

 

- Association pour la formation et l'information des adhérents et sympathisants de l'UMP, de l'UDI, de CPNT et des non inscrits divers droite -    

 

 

La majorité socialiste a adopté l’article 8 du Projet de Loi de Financement de  la Sécurité Sociale pour 2014, visant  à uniformiser, par le haut, le taux des prélèvements sociaux sur certains comptes d’épargne.

Ce dispositif proposé par le Gouvernement, qui s’applique de manière rétroactive, revient à taxer à hauteur de 15,5% des placements, exonérés d’impôt jusqu’à ce jour, comme les contrats d’assurance-vie, les plans d’épargne en actions (PEA) ou encore les plans d’épargne logement (PEL et CEL).

Le Gouvernement continue le matraquage fiscal, en s’attaquant, une fois encore, aux classes moyennes et populaires, car ce sont bien les « petits » épargnants qui seront pénalisés par cette mesure.

Je soutiens la démarche des Sénateurs UMP, qui déposeront un recours auprès du Conseil constitutionnel afin que cette mesure irresponsable soit supprimée.

source /http://darmanin.fr/

Bien cordialement

Christian GRZEMSKI,

Conseiller Municipal,

Secrétaire-Adjoint « Alliance pour le Douaisis »

 

vos commentaires par e-mail : agirpourlallaing@aliceadsl.fr 

 

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 11:35

Bonjour à toutes et à tous,  

Nous vous proposons la relecture de cet article écrit depuis presque 3 ans et vous laissons juges d’apprécier sa teneur.

 

Notre groupe avait déjà appréhendé toute la problématique de notre commune ; vision ô combien réaliste puisque chacun peut constater aujourd’hui que rien n’a

E-VO-LU-ER

Aussi à 5 mois des échéances électorales, il convient d’ores et déjà d’estimer les réelles capacités des soi-disant es listes déjà constituées…

Bien cordialement à tous

Pour  l’équipe « Agir pour Lallaing » ,

 

Christian GRZEMSKI,

Conseiller Municipal

 

Vendredi 7 janvier 2011 5 07 /01 /Jan /2011 13:37

2011 démarre....

 

Sous le pseudonyme de DARWIN, un lallinois habitué à échanger sur  notre blog, nous interpelle sur des dysfonctionnements et plus exactement sur la mise en œuvre de commissions annoncées au cours des Conseils municipaux précédents mais aussi  sur l’absence de projets ambitieux qui pourraient être porteurs de développement pour notre commune.

 

Monsieur ROBIN, élu et Adjoint à la Jeunesse, est cité dans l’intervention de DARWIN.

 

Monsieur ROBIN se sentant mis en accusation, mais conscient des attentes de la population, cherche à expliquer toutes les difficultés rencontrées dans la conduite  d’une commune  tant dans la cohésion d’un groupe politique que dans l’organisation des structures d’une municipalité.

 

DARWIN, mesurant les dérives de compréhension, ré-intervient pour préciser ses pensées.

 

  Et enfin pour ne pas rester sur la touche, mettant un lien sur son blog, le président d’ENVAUL, association apolitique qui durant trois ans s’est défendue d’être au service du groupe « Revivre à Lallaing » vient sur son blog dire que ses craintes postélectorales sont justifiées et validées.

 

Reconnaissant, avec frilosité, que son mentor n’avait pas parfaitement réussi la conduite de sa majorité lorsqu’il était maire ; ce président d’association se dresse en chevalier blanc…

 

Sûr de ses capacités, il aurait, quant à lui,  fait évoluer le fonctionnement du Conseil, s’il avait été élu dans le groupe de son mentor !!!??   

Tous les espoirs sont permis…quand on sait à quoi se résume l’action de ce « citoyen » depuis 3 ans !!!

 

Le débat est né sur notre blog : preuve du sérieux reconnu à notre groupe qui s’est toujours défini comme une opposition constructive et participative.

 

Toutefois, avant de communiquer notre analyse, nous avons légitimement pris le temps nécessaire au recueil de l’avis de nos sympathisants et à la réflexion que la sagesse impose en de telles circonstances, notamment pour permettre aux tensions de s’atténuer, voire de se dissiper.

                                                            

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

 

À  DARWIN,

 

Le fonctionnement des Commissions est effectivement important.

Face à un problème, nul n’est porteur de Sciences infuses, aussi l’appel à une réflexion plurielle est gage de solutions.

 

Toutefois, au risque de tomber dans les méandres évoquées par « ENVAUL » le 09 octobre 2010, il nous semble nécessaire de désigner un président de séances, de fixer les limites de la réflexion à la résolution du problème et surtout, comme vous le dites dans votre seconde intervention, de sortir de toute idéologie partisane notamment politique stricto-sensu.

 

Vous évoquez la commission sur le handicap. Peut-être, pensez- vous à la réglementation sur l’accessibilité des lieux publics ?

 

C’est un sujet capital. (J’ai pu m’en rendre compte en aidant un mineur fortement silicosé à rejoindre les services municipaux situés dans les étages de la Mairie).

 

Beaucoup est à faire, tant dans les équipements que dans l’organisation des services.

 

Mais la problématique du dysfonctionnement des Commissions est aussi d’actualité dans bien d’autres domaines dont ceux des Commissions Institutionnelles.

 

Bon nombre d’adjoints en charge de ces Commissions oublient de les provoquer soit par méconnaissance de leur rôle, soit par facilité, réglant les problèmes à l’aune de leurs connaissances ou de celles de leurs «  amis ».

 

La seule exception à ce jour, par sa régularité et son efficacité, est la Commission des fêtes suivie par celle des Finances…Si nous mettons en exergue les adjoints, il y a lieu également de rappeler que les élus volontaires désignés à ces Commissions doivent y participer

 

Toutes ces imperfections de fonctionnement sont à corriger et c’est ici qu’intervient l’action du Maire. C’est à lui d’exiger la tenue des Commissions en fixant s’il le faut un calendrier d’exécution.

 

Vous évoquez également le besoin de développer les synergies notamment vis-à-vis de projets CEL ou CUCS dont la portée pour  la jeunesse est indéniable. Nous ne pouvons qu’y souscrire mais reste la volonté pour chacun de faire abstraction de ses légitimes ambitions.

 

 La réussite dans ce domaine, comme dans d’autres, repose sur la désignation d’un responsable, capable de dépasser les clivages et les intérêts personnels.

 

Vaste programme à  moins, comme semble le penser Monsieur ROBIN, de faire appel à la compétence d’agents municipaux spécialisés.

 

Ces derniers agissant sur les directives d’un élu (ligne directrice) mais sous la responsabilité d’une partie prenante (Enseignant ou autre pour le contrôle d’efficacité).

 

Vos interrogations sont plus que salutaires, elles posent et soulignent avec acuité les difficultés et problèmes qui, à notre sens, sont en  partie responsables de l’immobilisme de notre ville.

Il suffit parfois de peu pour réussir.  Vouloir c’est pouvoir.

 

Cependant, au-delà de la théorie qui sous-tend notre avis, nous avons pleinement conscience que la réalisation des objectifs est intimement liée à son accompagnement financier.

 

Au titre d’élu d’ « Agir pour Lallaing » j’en saisirai de nouveau par écrit et également en Conseil, notre Maire Monsieur DANCOINE.

 

 

À Monsieur ROBIN,

 

Bien que votre intervention sur notre blog semble être justifiée par une « mise en cause nominative » indépendante de notre volonté, nous tenons néanmoins à vous en remercier.

 

Vous évoquez les travers de l’expression démocratique en fustigeant la discipline de groupe qui vous apparaît contre-productrice.

 

 Cette évocation, qui fait les choux gras de tous vos opposants, montre la fragilité de la conduite d’un groupe, d’une équipe. Personne n’échappe à cette règle.

 

L’usure du temps, la perte de confiance en soi, aux autres parce que les projets n’aboutissent pas par faute de moyens ou par la faute de l’inertie des décideurs, des exécutants, sont autant de facteurs de friction dans un groupe.

 

Mais par vos charges extra -électives, vous savez la difficulté à convaincre et à fédérer.

 

La municipalité dont vous faites partie est aujourd’hui au milieu du guet. Il vous faut traverser ou….

 

Certes, une participation à un séminaire de cohésion peut s’avérer salutaire mais au préalable il vous faudra définir un programme pour l’évolution générale de notre commune.

 

Programme qui doit tenir compte des réalités économiques de notre ville, modifier autant que faire se peut par les contraintes budgétaires induites par la crise que nous subissons tous.

 

A ce sujet, nous vous remercions pour la lucidité de votre prise de position quant aux engagements de cautions bancaires profitants aux bailleurs sociaux, engagements que notre groupe dénonce depuis trois ans.

 

Dans ce cadre, nous vous suggérons la lecture du supplément de la Voix du Nord du 25 novembre 2010 : Entreprises 2011 où les bailleurs présents sur le territoire de la commune sont classés respectivement à la 89, 197, 345ièmesplaces sur 500).

 

Au risque de nous répéter, les lallinois sont toujours dans l’attente de ce programme….

 

Sur le Projet Educatif Local, au regard des difficultés de la jeunesse  lallinoise, nous partageons sa nécessité.

 

Contrairement aux propos tenus au cours de discours où celle-ci a été considérée « irrécupérable » par l’équipe « Revivre à Lallaing » (vœux du maire 2007), il y a  effectivement lieu de mener une réflexion.

 

Celle-ci ne doit pas  se limiter à votre groupe au risque de devenir un enjeu politique partisan mais être étendue à toutes les formations politiques et mouvements associatifs de notre ville et surtout aux forces vives  du monde de l’enseignement. C’est un challenge qui s’offre à vous. Sa réussite conditionnera le devenir de Lallaing.

 

Vous évoquez également des tensions dans la gestion des personnels municipaux.

 

Cela ne nous étonne pas quand on connait les modes de recrutement et quand on a vécu les dérives déontologiques de ce personnel (non sanctionnées) durant la campagne municipale de 2008.

 

Je n’ai pas l’intention dans cette réponse de vous donner un cours de gestion de personnels, cependant :

-          S’agissant du personnel de la fonction publique territoriale, je vous renvoie aux textes fondateurs de 1946 émanent du Conseil National de la Résistance. A ce sujet je ne saurais trop vous conseiller la lecture du pamphlet de Stéphane HESSEL «  Indignez-Vous », homme particulièrement respectable que j’ai eu le privilège de rencontrer en tant que conférencier formateur à la Sorbonne en Droit du Travail.

 

-          S’agissant du personnel de Droit Privé, vous connaissez les dispositions légales, prises dès 1981 pour lutter contre le chômage (TUC, emploi jeunes, CAE….) et les mesures de recrutement et d’évolutions de carrière qui s’y rattachent.

 

Ce n’est pas par hasard si, depuis presque 3 ans, notre groupe s’obstine à demander un organigramme, des fiches de postes, des fiches de tâches, la mise en place de dossiers de personnels et d’entretiens professionnels annuels etc….

 

 

À chacun sa tâche, toute sa tâche mais rien que sa tâche

 

 

Par l’absence de ces documents réglementaires et d’une politique transparente en matière de personnel, c’est admettre et cautionner des dérives despotiques, voire de népotismes et c’est en tout état de cause introduire le malaise que vous évoquez et les critiques acerbes que nous entendons vis-à-vis du personnel  et au sein des personnels et ce depuis……

 

Dernier point en guise de rappel, la rémunération de tous ces personnels est prise sur le budget alloué à la commune.

 

Enfin je vous rappelle votre réserve quant à la candidature de notre groupe, lors de la première mise en place de la Commission Technique Paritaire ; absence de participation qui aujourd’hui est toujours déplorée par des personnels et des représentants syndicaux.

 

                                                            ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

 

En conclusion, toutes les difficultés évoquées par DARWIN et Monsieur ROBIN ont un point commun : la faiblesse des disponibilités financières de notre commune.

 

À l’heure où nous allons travailler sur le budget 2011, il nous semble important de garder cet élément en mémoire.

 

Et enfin, nous estimons que la charge d’élu est un engagement de tous les instants qui nécessite, outre la disponibilité, des compétences sérieuses diverses et variées, une solide expérience de la vie ; le tout couronné par une grande dose le de sagesse.  

 

Très cordialement à vous et aux lecteurs de ce blog

 

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 16:34

 

Chers administrés,

 

 

Ce mardi 29 octobre 2013 à 18 h 30 se tiendra un Conseil Municipal en la salle des fêtes de la Mairie. 

 

Vous trouverez ci-après l’ordre du jour dont vous constaterez l’amplitude.

 

Le Conseil Municipal est un moment  d’échanges et  d’informations pour vos élus mais aussi de prises de décisions par ces derniers.

 

Lieu de débats porteurs d’idées devant faire évoluer notre ville, le conseil doit se dérouler dans le respect des règles de courtoisie envers  chacun.

 

Les polémiques préélectorales n’y ont pas leur place.

 

Il est plus que temps que l’énergie de chaque membre de ce conseil soit mise au profit exclusif de notre ville et non pas pour des intérêts partisans.

 

Aussi nous vous invitons à assister à celui-ci afin de vous rendre compte de la réalité du fonctionnement communal.

 

Bien cordialement,

Christian GRZEMSKI 

 img003178-copie-1

 

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 20:56

 

 

Comme convenu le 21 juillet dernier, avec le concours de notre Municipalité, les anciens combattants A.C.P.G ont accueilli ce samedi 19 octobre 2013 nos amis d’ECAUSSINNES pour une visite des sites historiques de la première guerre mondiale de notre région.

 

Monsieur Thierry DANCOINE, maire et Monsieur Xavier DUPONT, bourgmestre, tous deux empêchés, se sont faits représenter ; Madame Béatrice BULTEAU, bourgmestre honoraire s’est quant à elle fait représenter par son mari.

 scan01 004-copie-1

                                                                           à l'hôtel de ville 

Dès 7 h 30, les lallinois et écaussinnois se sont retrouvés à l’Hôtel de ville autour d’un petit-déjeuner avant le départ vers le territoire canadien de VIMY où les attendaient les jeunes guides du « Veterans Affairs Canada ».

 100_4658.JPG

                                                               permier groupe avec Sarah, la guide 

 Ces jeunes pour la plupart étudiants(es)  ont à cœur de préserver l’héritage légué  par les sacrifices des leurs durant la première guerre mondiale, conflit sans précédent dans l’histoire de l’humanité qui fut nommé « la guerre des guerres ».    

 

scan01 007

 

 En effet, c’est au cours de la bataille de l’Artois que les soldats canadiens par leur courage et leur abnégation ont fortement contribué à la reconnaissance de leur pays en tant que nation ; lui  donnant un plus grand poids sur l’échiquier international.  

 

  100_4669.JPG scan01-016-copie-1.jpg                                    les tranchées                                                                             dans les tranchées

Après la visite des tranchées (reconstituées) où chacun a pu se rendre compte de la faible distance entre les lignes de front, nos guides nous ont fait découvrir le réseau de souterrains qui permettait aux troupes canadiennes de rejoindre leurs tranchées en une relative sécurité.      

 scan01 036                                                                              les souterrains

A une dizaine de mètres sous terre, sur plusieurs kilomètres, c’est un dédale impressionnant de couloirs, de chambres qui a été creusé dans la craie avec d’infinies précautions pour ne pas être repéré par les troupes allemandes.  

 

100 4676                                                                               dans les souterrains 

 C’est le 9 avril 1917 à 5 h 30, après une planification et des préparatifs exhaustifs,   qu’éclata la bataille de la crête de VIMY avec une première vague de 20 000 soldats canadiens qui sortaient des souterrains pour mener l’attaque. Le 10 avril au matin la côte 145, nom donné au point le plus élevé de la crête, fût prise et le 12 avril, les alliés détenaient le contrôle définitif des hauteurs surplombant la plaine de Douai.  

 

 

scan01 050

                                                                           fin de la visite du premier groupe  

 

 Durant ces trois jours de combat, les troupes canadiennes perdirent 3600 hommes et 11 000 furent blessés.  

scan01-081.jpg                                                                                la plaine de Douai 

Aujourd’hui, sur la côte 145, sur une parcelle de terre cédée à jamais en guise de reconnaissance au Canada par la France, le Monument commémoratif du Canada  surplombe le paysage champêtre et minier de notre région. Sur ce monument sont inscrits les noms de 11 285 soldats canadiens portés disparus ou présumés morts pour nos libertés durant ce conflit.  

100_4714.JPG  scan01-077.jpg      Mémorial canadien                                                                            une partie du groupe au Mémorial

Durant toute la durée de la première guerre mondiale, le Canada a envoyé 600 000 soldats, 60 000 ont perdu la vie et 170 000 ont été blessés.

 

A l’issue de cette matinée, c’est au cours d’un moment de convivialité bien apprécié par tous que nous avons pu échanger sur ces moments d’histoire.

scan01-106.jpg  scan01-110.jpg

 

L’après-midi la poursuite de la visite des lieux chargés d’Histoire  commença par la colline de Notre Dame de Lorette.

 

La bataille de Lorette dura 12 mois d’octobre 1914 à octobre 1915. Sur la ligne de front, 100 000 soldats perdirent la vie et autant furent blessés. Dès la fin du conflit, un cimetière national Français fut élevé sur 13 hectares regroupant 20 000 tombes dont une partie réservée aux soldats musulmans.

 

scan01-094.jpg                                                 le cimetière et la Basilique  de Notre Dame de Lorette

 

En 1920 ont été érigés une Basilique à l’emplacement de la chapelle qui était, avant le déclenchement du premier conflit mondial, un lieu de pèlerinage pour la population locale et un Ossuaire, une tour lanterne qui renferme les dépouilles de 22 970 soldats inconnus Français de cette guerre mais aussi de soldats inconnus des conflits que notre pays a connu de 1918 à nos jours.

100_4728.JPG  scan01 089

 

La densité des sépultures fait de ce cimetière militaire national, le plus important de France.

 

Sur le chemin du retour, à Neuville St Vaast trois autres visites au programme : aux monuments commémoratifs de la participation des soldats Tchèques et Polonais auprès des Alliés, soldats de pays en devenir puisque l’un et l’autre étaient sous diverses dominations (Habsbourg, Prusse, Russie).

 

100_4737.JPG 100_4755.JPG  Mémorial tchèque                                                                               Mémorial polonais

 

Situation bien difficile à vivre par ces soldats puisque très souvent ils avaient en face d’eux des compatriotes enrôlés dans les troupes allemandes quand il ne s’agissait pas de membres d’une même famille…..

 

Disposés de part et d’autre de la route, ces monuments portent sur leurs frontons une épitaphe presque identique : «  Pour notre et votre Liberté… ».

 

Enfin, la dernière visite a été consacrée au cimetière militaire Allemand. Plus grande nécropole allemande présente sur le territoire Français, qui recueille les dépouilles de 44 833 soldats tombés au cours de la bataille d’Artois.

 100_4779.JPG100_4782.JPG                                                             

     l'ossuaire du cimetière allemand                                                          le cimetière                                                

 

Alignement de croix noires qui contraste avec celui des cimetières Français et Alliés où les stèles et croix sont blanches……

 

Si au cours de cette visite, de longs moments de recueillement ont été de règle, chacun a pu au travers des présentations, des commentaires et diverses anecdotes, redécouvrir des pages d’Histoire de notre région, resituer des évènements de la première guerre mondiale et se rendre compte de la souffrance qu’infligent les guerres à l’humanité.

 

 

100_4776.JPG  100_4774.JPG                                                                              au cimetière allemand

Après cette journée chargée de longs moments d’amitié où l’enrichissement culturel donne tout son sens au jumelage entre nos deux communes, un rendez vous a été pris pour de nouvelles découvertes…

 

Nos amis d’ECAUSSINNES nous ferons également l’amitié d’assister à l’inauguration de notre exposition « La Grande Guerre par les affiches de propagande »  le samedi 09 novembre prochain et comme de coutume, seront présents au défilé du 11 novembre.

 

 

 

Christian GRZEMSKI,

 

Président A.C.P.G -

Conseiller Municipal

 

Crédit photos :  Municipalité / Agir pour Lallaing 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 21:29

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je souhaite vous faire partager cet article publié, ce 22 octobre 2013 par :

« Alliance pour le Douaisis »,   

 

- Association pour la formation et l'information des adhérents et sympathisants de l'UMP, de l'UDI, de CPNT et des non inscrits divers droite -    

 

 

ENCORE UNE HAUSSE D’IMPÔTS POUR  TOUS  LES FRANÇAIS  !

 

La contribution climat énergie va se traduire par une forte augmentation  des prix de l’essence, du diesel du gaz naturel dès 2014 et jusqu’en 2016. Il n’y aura  pas de pause fiscale avant 2017 !

Ce sont les Français qui vont payer plus des deux tiers de cette taxe alors qu’ils sont déjà étouffés fiscalement !

CHIFFRE CLE

+ 2,6  centimes par  litre de sans-plomb 95

+ 2,9  centimes par  litre  de gazole

+ 0,35 centime par  kWh de gaz naturel

Ce sont les augmentations des prix de l’énergie, liées à la taxe carbone de François Hollande

La Contribution Climat  Énergie va  coûter cher  aux  Français

D’après un rapport  de Christian Eckert, député PS et rapporteur du budget, l’introduction de la contribution climat énergie,  destinée à financer le crédit impôt compétitivité, augmentera les prix  des énergies fossiles.

Concrètement  le taux de  Taxe Intérieure de  Consommation  (TIC) sur le gazole augmentera de  + 9,3 % entre 2013   et 2016   (passant  de  42,84 €/l  à 46,81 €/l)  et de  + 5,7 % pour l’essence (passant  de 60,69 €/l à 64,11 €/l).

Le produit de la taxe sera  élevé et en progression rapide  puisqu’elle rapportera 340 millions d’euros  en 2014, 2,41 milliards en 2015 et 4,05 milliards en 2016.

Bref, il n’y aura  ni pause  fiscale en 2014, ni en 2015, ni en 2016 !

L’augmentation sera d’autant plus forte que le relèvement de la TVA à 20 % au 1er  janvier 2014, portera  sur le prix incluant la Taxe Intérieure de Consommation (TIC).

Pour les automobilistes, le rapport  prévoit en 2015  :

Une hausse de 2,6 centimes par litre de SP95, soit  un  surcoût de 1,30 € pour  un  plein de 50  litres.

Une hausse de 2,9 centimes par litre de gazole, soit  un surcoût de 1,45 € pour  un plein de 50  litres.

Une hausse de 0,35 centime par kWh de gaz naturel, soit  un surcoût de 28  € pour  une consommation annuelle de 8000 kWh (chauffage pour un célibataire).

Cette taxe reposera essentiellement sur  les ménages qui  financeront 67  % du  dispositif contre 33  % pour  les entreprises.

Ce sont tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que de prendre leur voiture qui vont être les plus touchés : à commencer par ceux qui habitent en banlieue ou en zone rurale !

Ce n’est pas  acceptable alors que les Français  vont déjà  devoir payer  plus de 12 milliards d’impôts nouveaux en 2014.

source ump

Bien cordialement

Christian GRZEMSKI,

Conseiller Municipal,

Secrétaire-Adjoint « Alliance pour le Douaisis »

vos commentaires par e-mail : agirpourlallaing@aliceadsl.fr 

 

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 19:25

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je souhaite vous faire partager cet article publié, ce 02 octobre 2013 par :

 

« Alliance pour le Douaisis »,   

 

- Association pour la formation et l'information des adhérents et sympathisants de l'UMP, de l'UDI, de CPNT et des non inscrits divers droite -    

     

 

Handicap   : Accessibilité

La Délégation interministérielle à l’accessibilité vient de publier les résultats d’une enquête menée auprès de plusieurs villes afin de savoir comment ces dernières s’étaient organisées et quels chantiers elles avaient menés pour relever les défis de l’accessibilité.

 

A partir d’un questionnaire envoyé à un panel de villes, moyennes et grandes reconnues pour leur engagement sur le terrain de l’accessibilité, l’étude tente d’identifier les pratiques en interne (quelle gouvernance politique, quelle organisation des services, etc.), les différents types d’actions engagées (voirie, aménagement de l’espace public, transports, etc.) et les principales difficultés rencontrées.

« La loi de 2005 sur le handicap et ses textes d’application ont été un des leviers de l’évolution de la cité. Ce dispositif a conduit au déploiement d’une meilleure accessibilité généralisée et d’une qualité d’usage toujours plus grande », souligne l’étude.

Les réponses des villes interrogées révèlent aussi quelques constantes : ainsi, l’impulsion donnée par les élus est essentielle pour une prise en compte de la problématique de l’accessibilité par tous les services et la nomination de chargés de mission accessibilité ou de référents handicap aide au développement d’une culture de l’accessibilité.

Néanmoins, les difficultés financières sont réelles pour les communes. Les villes estiment, dans leur ensemble, que les objectifs fixés par la loi de 2005 en termes d’accessibilité généralisée seront difficiles à atteindre en 2015.

Sans renoncer à cet objectif, les villes souhaitent planifier leur action au-delà de 2015. Dans son rapport « Réussir 2015 », publié le 1er mars 2013, la sénatrice Claire-Lise Campion proposait déjà d’accorder un délai supplémentaire pour la réalisation de travaux dans les établissements recevant du public - source maire info

Pour Lallaing, il a fallu attendre 2010 pour la nomination de référents handicap et la réalisation d’une étude sérieuse sur les travaux à réaliser dans ce domaine

A savoir que « le handicap » ne concerne pas uniquement la mobilité,  mais enveloppe également  la malvoyance et la surdité.

L’étude réalisée a permis une analyse non exhaustive des besoins, d’apprécier l’importance des travaux à réaliser et le chiffrage de leur coût.

Bien évidemment les objectifs fixés par la loi de 2005 seront impossibles à atteindre pour 2015.

Dans un premier temps de simples aménagements fonctionnels (pour la plupart déjà mise en œuvre)  permettent l’accès des handicapés aux établissements recevant du public.

Dans un second temps, tous les travaux neufs de construction et d’aménagement (bâtiments, voieries etc…) seront tenus de respecter les règles imposées par cette loi.

Enfin, pour une mise aux normes totale et complète des existants, seule une parfaite et saine gestion des ressources financières de la ville pourra y répondre.

Bien cordialement

Christian GRZEMSKI,

Conseiller Municipal,

Secrétaire-Adjoint « Alliance pour le Douaisis »

 

vos commentaires par e-mail : agirpourlallaing@aliceadsl.fr 

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 18:39

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je souhaite vous faire partager cet article relatif aux « Rythmes Scolaires » et publié par l’Union pour un Mouvement Populaire  (Jean-François COPE)

ce Vendredi 11 Octobre 2013 | Education et recherche

 

Rythmes scolaires : quand Jean-Marc Ayrault donne raison à l'UMP

 

Depuis des semaines, le gouvernement de François Hollande nous expliquait qu'il n'y avait pas de problème majeur dans l'application des nouveaux rythmes scolaires. A l'entendre, seule une droite cynique pouvait oser s'interroger sur la mise en place de cette réforme au risque de « prendre en otage les enfants »… Plutôt que de se déjuger, le gouvernement préférait rester sourd à l'expression des inquiétudes des maires, des parents, des directeurs d'établissements, des syndicats d'enseignants.

Et pourtant, voilà que Jean-Marc Ayrault, du bout des lèvres, vient de donner raison à l'UMP.

 

Le financement n'était pas un problème ? Voilà qu'il a concédé ce mercredi 9 octobre qu'il faudrait reconduire en 2014 le fonds d'amorçage qui finance une part de la réforme pour toutes les communes. Il a annoncé aussi la création d'un groupe de travail sur le coût de la réforme.

L'organisation n'était pas un problème ? Le Premier ministre a concédé qu'il fallait mener une réflexion sur les taux d'encadrement des activités périscolaires, laisser plus de temps aux maires pour préparer les projets éducatifs et que les maternelles méritaient un traitement spécifique.

Etait-ce nécessaire d'insulter l'opposition pour finir par se rallier à son constat ? Qui a fait preuve de cynisme dans cette histoire ?

C'est bien la prise de position ferme de l'UMP qui a fait bouger les lignes et permis de sortir en partie  le gouvernement de son déni de réalité.

Mais si ces avancées sont encourageantes, elles demeurent insuffisantes : le financement annoncé est toujours en deçà du coût réel de la réforme.

Au mieux, en 2014, une commune pourra toucher près de 150 € par élève et par an. Cela sera largement inférieur aux besoins dans de nombreuses communes qu'elles soient grandes, comme Grenoble, Caen, Bordeaux, ou petites comme Crillon, dans l'Oise, qui a dû renoncer à l'application de la réforme dès 2013 et Janvry, dans l'Essonne, qui se dit dans l'incapacité de l'appliquer en 2014.

 Et comment feront toutes les communes de France alors qu'aucun financement n'est certain au-delà de la rentrée 2014 ? Devront-elles faire payer une « taxe Peillon » à tous leurs administrés déjà écrasés par le matraquage fiscal national ?

Je ne me contente donc pas des annonces de Jean-Marc Ayrault.

Le gouvernement doit aller beaucoup plus loin pour assurer un financement pérenne de sa réforme et faire preuve de plus de souplesse dans sa mise en œuvre qui est un casse-tête notamment dans les communes moyennes et rurales.

Tant que des garanties solides et sérieuses n'auront pas été apportées par le gouvernement, nous continuerons à demander le report d'une réforme qui reste inapplicable en l'état.

 

 

***********

 Pétition pour le report de la réforme des rythmes scolaires

Introduction: http://www.u-m-p.org/agir/je-signe-la-petition/petition-pour-la-reforme-des-rythmes-scolaires

La réforme des rythmes scolaires de François Hollande :

  • N'est pas financée : les communes vont devoir augmenter les impôts pour faire face et ce sont les parents qui vont encore payer !
  • Est injuste : en fonction de la commune où ils habitent les enfants ne pourront pas bénéficier d'une même qualité d'activités proposées. L'école ne doit pas renforcer les inégalités !
  • Est mal préparée : les enfants sont déroutés ! Les tout-petits en maternelle ont besoin de repères : or ils n'ont plus 2 jours consécutifs avec des horaires semblables et changent sans cesse d'encadrants.
  • Désorganise l'école : les instituteurs sont oubliés ! Est-ce pertinent de remplacer le temps d'apprentissage par de « l'initiation aux claquettes » ou de « l'initiation Hip Hop » ? C'est sympathique mais ce n'est pas ce qu'on attend de l'école.
  •    

Nous sommes tous en accord avec la nécessité de revoir l’amplitude des cours dispensés en classe  primaire.

 

Au-delà des temps d’enseignement, il y a lieu de repenser le contenu des programmes mais surtout de s’assurer qu’au terme de ce cursus, chaque élève possédera les outils nécessaires à sa future insertion dans le monde des adultes (maîtrise de la lecture, de l’écriture et du calcul) gage réel de l’égalité des chances.

 

Dès lors à l’aune de ses capacités, il pourra choisir sa voie d’évolution ce qui n’est pas le cas actuellement puisqu’un trop grand nombre d’entre-eux part avec un sérieux handicap…..

 

Quant au financement de la réforme, bien que Monsieur AYRAULT envisage enfin le maintien de l’aide Etatique pour 2014, ce dimanche 13 octobre 2013 sur BFM, Monsieur le Ministre de l’Education Nationale a invité les collectivités territoriales à participer à l’effort financier engendré par cette réforme des rythmes scolaires.

 

 Faut-il comprendre qu’à l’issue des deux années d’aide accordées par l’Etat, il reviendra aux Régions, aux Départements, aux EPI et aux communes de financer le temps périscolaire ??

Si tel en sera le cas, nous pourrons dire que la Gauche, sous couvert de l’égalité des chances, introduira l’INEGALITE TERRITORIALE.

 

et quel sera l’avenir des enfants de LALLAING dès lors que nous avons déjà à pâtir de cette inégalité puisque, faut-il le rappeler, nous nous situons à l’avant dernière place des communes du Douaisis, en matière de richesse par habitant ?

 

 Notre groupe a toujours été un défenseur de « L’ECOLE » et plus particulièrement de l’amélioration des chances de réussite de nos enfants ;

c’est pourquoi  au nom du groupe « Agir pour Lallaing » j’invite toutes celles et tous ceux qui partagent notre point de vue au sujet de « la Réforme des rythmes scolaires » à signer cette pétition

à l’adresse suivante : http://www.u-m-p.org/agir/je-signe-la-petition/petition-pour-la-reforme-des-rythmes-scolaires

 

Bien cordialement

 

Christian GRZEMSKI,

Conseiller Municipal,

vos commentaires par e-mail : agirpourlallaing@aliceadsl.fr 

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 15:57

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je souhaite vous faire partager cet article du 14 octobre 2013 publié par :

« Alliance pour le Douaisis »,    

 

  - Association pour la formation et l'information des adhérents et sympathisants de l'UMP, de l'UDI, de CPNT et des non inscrits divers droite - 

Impôts…    Ce qui vous attend en 2014 :

-          Augmentation de la tva pour  6,5 milliards d euro

-          Rabot du quotient familial pour 1 milliard d 'euro

-           Suppression totale de la réduction d impôt pour les enfants scolarisés pour 450 millions d euro

-          Hausse des cotisations pour les salariées pour financer la non réforme des retraites  à hauteur de 1 milliard d euro

-          fiscalisation de la majoration de pension de  10% pour les retraites parents de 3 enfants pour 1,2 milliard d 'euro

-          gel partiel des retraités pour 600milions d euro

-          augmentation des droits de mutation pour un million d euro

Cela ne tient pas compte de la fiscalité écologique (environ 3 milliards), ni les  6 milliards que le gouvernement va devoir trouver pour compenser les mesures fiscales 2013 dont le rendement  va s’éteindre en 2014, ni le milliard de hausse des cotisations entreprises

Au total on risque de  dépasser 20 milliards de prélèvements supplémentaires, plus de 50 milliards en moins de deux ans
source le magazine de l’union

Voici comment l’Etat obèse dépense vos impôts

Vous vous en doutez : l’argent de vos impôts ne sert pas qu’à financer les services publics mis à votre disposition, ni même à « la solidarité envers les plus pauvres ».

Mais savez-vous précisément combien vous donnez pour alimenter un Etat rentier qui vit à vos crochets ?

Voici comment l’État obèse dépense vos impôts :

Pour 100 euros d’impôts :

  • 42 euros !!  vont aux salaires et pensions des fonctionnaires                (salaires = 27 euros ;  pensions = 15 euros)
  • 6 euros pour leurs frais de fonctionnement
  • 22 euros pour les aides sociales
  • 4 euros pour les investissements (routes, infrastructures…)
  • 16 euros pour les intérêts de la dette contractée par l’État obèse qui dépense toujours plus que ce qu’il encaisse.

Et comme l’État obèse dépense plus que ce qu’il encaisse, en 2014 il y aura encore un déficit qui portera les dépenses publiques à 126% des recettes : par Contribuables Associés

Bien cordialement

 

Christian GRZEMSKI,

Conseiller Municipal,

Secrétaire-Adjoint « Alliance pour le Douaisis »

 

vos commentaires par e-mail : agirpourlallaing@aliceadsl.fr 

 

 

Repost 0
Published by agir pour Lallaing
commenter cet article