Mercredi 19 mars 2014 3 19 /03 /Mars /2014 21:50

 

Le jeudi 13 février dernier s’est tenu un Conseil Municipal dont le sujet principal était le débat d’orientation budgétaire pour 2014. 

Comme nous l’avons fait durant les 6 années passées, nous avons assumé notre rôle d’opposition constructive.

 

Vous trouverez ci-après la teneur de notre intervention.


« Il est toujours préférable de terminer son mandat sur une note de satisfaction.

En effet si tout est perfectible, au plan de la gestion des moyens financiers de la commune, il me semble honnête de reconnaitre le travail accompli avec votre adjoint en charge des finances : Monsieur Joël LENGLIN .

 

1 704 727€ d’excédent (capacité d’auto financement) sont  préférables au million d’euros d’emprunt que votre prédécesseur a contracté fin décembre 2007, à trois mois de l’échéance de son mandat.

 

Cependant, cette bonne nouvelle ne doit pas cacher la réalité économique et financière de notre commune :      

La dette par habitant a augmenté de 86,83% entre 2000 et 2012 et cette augmentation a été exponentielle de 2004 à 2007.


Certes depuis 2008, au grès des remboursements, la courbe s’est infléchie mais le remboursement des dettes représente environ 70€ par habitant financés par l’imposition locale ; c'est-à-dire qu’au regard de la population soumise à l’imposition, ce sont environ 300€(valeur 2013) que les imposables consacrent aux remboursements.

 

Cette situation va perdurer puisque, si des emprunts arrivent à terme, l’emprunt contracté pour la reconstruction de l’école DUNANT maintiendra peu ou prou ce niveau.

 

La conséquence est que le niveau d’endettement de la commune est très proche de 55% de notre richesse. (à titre comparatif, pour un foyer le niveau maximum d’endettement ne doit pas dépasser le tiers de ses ressources 30%).

 

Cette situation n’est pas propice à  de nouveaux emprunts susceptibles de financer des travaux d’investissement pourtant plus que nécessaires pour notre commune : accessibilité des personnes à mobilité réduite ; voiries, éclairage public, réfection de bâtiments communaux, etc. 

 

La seule possibilité serait d’améliorer les capacités d’auto financement soit par des économies drastiques sur le budget de fonctionnement, soit par l’augmentation de l’imposition locale (solution simple et pratique pour les décideurs).

 

La preuve : de 2000 à 2013 l’augmentation de l’imposition communale a été de 130%.

 

Sur cette période, votre prédécesseur nous a fait subir une augmentation de 64%, le reste est à mettre à votre action.

 

Certes le contexte économique n’est pas comparable. 

 

Entre une situation économique plutôt saine mais avec des dépenses communales mal appréciées, parfois proches de la mégalomanie (2001à 2008) et celle que vous avez connue dès 2008, avec en fond la crise économique mondiale, votre augmentation des impôts particulièrement raide peut s’expliquer.


 Néanmoins aujourd’hui, le trop plein de taxes en tout genre (Etat, région, département, CAD et commune) fait que les contribuables locaux sont arrivés à une réelle saturation voire à un très fort mécontentement notamment au regard des services rendus par la commune…. 


La situation aurait été plus confortable pour chaque habitant si, la gestion des personnels avait été plus rigoureuse, la politique du logement avait été différemment menée, plus axée sur l’accession à la propriété privée que sur le locatif aidé, avec au passage, la création d’une dette virtuelle colossale : les garanties d’emprunt qui représentent à ce jour deux fois le budget communal (11 millions d’euros) et si des moyens avaient été mis en place pour améliorer ou créer des conditions de richesse économique (entreprises, commerces etc…).

 

Sur ce dernier point, il est dommageable pour notre ville de constater la délocalisation de la société L2M , au profit de Lillers(62) . Cette société jouissant d’une réputation mondiale et tournée vers l’export, était fiscalement attachée à notre ville, contrairement à celles présentes sur la zone qui sont dépendantes de la CAD. 

 

Tout n’est pas à  mettre à votre crédit tant vos prédécesseurs ont conduit une semblable politique.

 

Il vous reste donc, si vous êtes réélu l’obligation de la réalisation de fortes économies sur le budget de fonctionnement. Vaste programme !

 

S’agissant de l’orientation budgétaire, il me semble plus sage d’attendre le niveau de diminution de la dotation globale de fonctionnement qui représente 65% de nos possibilités financières. 

 

En effet, si les annonces gouvernementales sont avérées  -20%  soit  environ 800.000 €  manqueront au budget  auxquels risque de s’ajouter une diminution des ressources fiscales.

 

Par conséquent si nous voulons, pour cette année , maintenir les mêmes possibilités financières pour notre ville qu’en  2013, votre excédent sera le bienvenu…

 

D’autre part, il convient également de garder en mémoire la nouvelle école DUNANT qu’il faudra équiper très prochainement ; les moyens matériels n’ayant pas été budgétés ou partiellement budgétés lors du lancement de cette opération. 

 

Et s’agissant des écoles le financement des rythmes scolaires sera également à l’ordre du jour.

 

La réalité : le démarrage sera très contraignant pour la prochaine mandature et ce malgré toutes les promesses que l’on peut entendre  ici ou là… » fin de citation

 

 

 Christian GRZEMSKI

Conseiller municipal

"Agir pour Lallaing"

Par agir pour Lallaing
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 19 mars 2014 3 19 /03 /Mars /2014 11:36

Chers Concitoyens,

 

Une campagne électorale doit être un moment privilégié pour un débat, un échange de points de vue sur la politique communale.

 

 La proposition que j’ai naturellement faite aux candidats têtes de liste aux Municipales de notre ville, à savoir un débat public animé par des professionnels de la presse écrite locale (OBSERVATEUR du DOUAISIS et VOIX du NORD), répondait à cet objectif.

 

 Seul Monsieur Bruno ROBIN candidat dissident – liste  « l’AVENIR de LALLAING » a accepté le principe et je l’en remercie.

 

 Par contre je regrette sincèrement que les élus « chevronnés » à la conduite d’une Municipalité, Thierry DANCOINE maire sortant et Francis DUREUX, ancien maire, challenger pré désigné, aient décliné cette invitation.

 

LES LALLINOIS APPRECIERONT LEUR COURAGE…

 

 Je n’ose croire qu’il ne s’agisse d’une dérobade dont le seul but est d’éviter de devoir répondre à des faits mal perçus par la population.

 

Par ailleurs, si les délais de mise en œuvre de ce débat paraissaient gêner la quiétude de leur campagne électorale, j’estime que la qualité première d’un élu est de savoir faire face à l’impondérable.

 

Quant à une soi-disant prétendue recherche d’un faire valoir évoquée par Francis DUREUX dans l’article-réponse paru dans « l’OBSERVATEUR du DOUAISIS » du 13 mars dernier, seule la bonne connaissance des problématiques communales et  la capacité d’analyse des intervenants auraient été le meilleur élément de comparaison.

 

Quoiqu’il en soit, la pratique de la concertation et des règles du jeu démocratique me font  continuer dans cette voie.

 

Aussi, l’équipe « AGIR Pour LALLAING » vous convie à sa réunion publique :

 

Ce jeudi 20 mars 2014 à 19 heures

 

salle SCALFORT  »

 

et vous remercie de votre présence

Bien cordialement,

 

Christian GRZEMSKI

Tête de liste « AGIR POUR LALLAING »

 

Par agir pour Lallaing
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 13 mars 2014 4 13 /03 /Mars /2014 14:32

« AGIR pour LALLAING » vous convie

à une réunion publique

Le jeudi 20 mars 2014 à 19 heures

Salle Scalfort

 

 

A l’ordre du jour :

 

  • Présentation de la liste

  • Programme

  • Questions diverses

 

Merci de votre présence

Par agir pour Lallaing
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 13 mars 2014 4 13 /03 /Mars /2014 12:28

 

Chers concitoyens,

 

J'ai le plaisr de vous présenter la liste de notre groupe  

 

 

  img003217 4 

Notre liste est constituée de femmes et d’hommes de sensibilités diverses ;  chacun étant libre de s’exprimer dans le respect de l’autre. 

 

L’ouverture de notre équipe démontre la volonté des lallinois à vouloir faire progresser leur vile.

 

Chaque candidat a apporté sa pierre à l’édifice du programme.

 

Issus de tous les quartiers de notre ville, tous sont conscients des difficultés qu’ils devront affronter notamment au plan économique mais sont persuadés que l’on peut faire autrement et mieux dans l’intérêt de tous. 

 

La sympathie qu’ils recueillent auprès de la population est un gage de crédibilité de leur engagement.

 

 

 

Le dimanche 23 mars 2014,

 

 

ACCORDEZ LEUR VOTRE CONFIANCE

                                                 

Votez et Faites Voter

 

« AGIR POUR LALLAING »

 

Liste de rassemblement sans étiquette politique conduite par Christian GRZEMSKI

 

 

Bien cordialement  à tous


Par agir pour Lallaing
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 9 mars 2014 7 09 /03 /Mars /2014 20:34

 

Chers concitoyens,

 

Les élections municipales sont très proches…

 

Les femmes et les hommes engagés sur la liste ouverte  « AGIR POUR LALLAING » ont à cœur d’apporter à notre ville  une ère nouvelle dans le développement et la cohésion sociale qui sont nécessaires à l’époque actuelle.

 

Les difficultés de notre commune sont connues et notre programme s’inscrit naturellement dans la continuité des idées et propositions que nous avons faites au cours de ces 6 dernières années et qui ont été régulièrement publiées et commentées sur notre blog.

 

 

En cette période particulièrement difficile où nombreux d‘entre vous sont confrontés aux  difficultés du coût de la vie,  l’équipe  « AGIR pour LALLAING »  a décidé, par respect pour ces citoyens,  de limiter les dépenses financières de la campagne électorale et de ne pas surcharger inutilement vos boîtes à lettres.

 

 « AGIR POUR LALLAING »  se refuse par ailleurs à tout décorum et actions pompeuses qui n’ont de finalité qu’un gaspillage des ressources.

 

 « AGIR POUR LALLAING » préfère de loin les débats d‘idées et les rencontres avec les citoyens.

 

 Aussi « AGIR POUR LALLAING » propose aux 4 candidats têtes de liste de participer à un débat public, sous la conduite de la presse locale.

 

 Monsieur Thierry DANCOINE, maire sortant, tête de liste de « TOUS ENSEMBLE »  sollicité à ce sujet  ce jeudi 06 mars, s’est montré plutôt frileux ( ?)

 

 

 

Monsieur Bruno ROBIN, tête de liste de « l’AVENIR de LALLAING», a donné son accord de principe  lors de sa réunion publique, à laquelle nous assistions, ce samedi 08 mars 2014 et nous le remercions.

 

 

« AGIR POUR LALLAING » lance cette invitation à Monsieur Francis DUREUX,  tête de liste de « REVIVRE à LALLAING » et attend sa réponse :

 

 

  Email  agirpourlallaing@aliceadsl.fr

 

 

 

Bien cordialement,

 

Christian GRZEMSKI,

Tête de liste « AGIR POUR LALLAING »

Par agir pour Lallaing
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation

Derniers Commentaires

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Créer un Blog

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés